Le projet

Les travaux pour déniveler le passage à niveau n° 20 de Molsheim, repenser l’entrée de ville et réorganiser l’ensemble des déplacements autour de la gare sont prévus de juin 2017 à l’automne 2019.

À l’étude depuis de nombreuses années, la modification du passage à niveau n° 20 devient donc une réalité.

Aujourd’hui, une situation compliquée

Situé à la croisée d’axes routiers structurants et de lignes ferroviaires importantes, le passage à niveau n° 20 constitue le point de passage obligé pour accéder à la ville de Molsheim.

Malgré la mise en service en 2008 du contournement de Molsheim, le trafic routier reste important (16 000 véhicules par jour dont 500 poids lourds). Si l’on ajoute le trafic ferroviaire (environ 128 trains par jour) entraînant environ 3 heures de fermetures de barrières par jour, dont une heure en heures de pointes, le franchissement du passage à niveau reste compliqué et sujet à de nombreux encombrements routiers.

Par ailleurs la présence de nombreux lycées et collèges, de la gare de Molsheim et de voies cyclables génère d'importants flux piétonniers et cyclistes.

L'addition de tous ces trafics a conduit SNCF Réseau à classer ce passage à niveau de Molsheim parmi les 50 passages à niveaux à aménager en priorité sur le territoire français.

En conséquence, l’État, SNCF Réseau, le Conseil départemental du Bas-Rhin, la Région Grand Est et la Ville de Molsheim ont décidé de remplacer ce passage à niveau par un ouvrage en dénivelé, en faisant passer la route sous les voies ferrées.

Un projet pour sécuriser les déplacements et repenser l’entrée de ville

L’opération est globale et concerne tous les modes de transport : les voies ferrées, les axes et carrefours routiers, les pistes cyclables, les cheminements piétons et les déplacements des personnes à mobilité réduite. Elle permet de séparer définitivement les différents flux et de gagner ainsi en confort et en sécurité. Elle permet également d’améliorer l’intégration urbaine et paysagère dans le secteur de la gare.

Elle consiste à :

  • supprimer le passage à niveau n° 20 et créer un passage inférieur en tranchée couverte, en lieu et place du passage à niveau existant actuellement ;
  • réaménager les deux carrefours existants avenue de la Gare-route de Dachstein et rue de la Commanderie-route industrielle de la Hardt ;
  • créer des pistes cyclables et piétonnes le long de la rue de la Commanderie, de l’avenue de la Gare et des axes connectés (route industrielle de la Hardt, route de Dachstein, rue de la Fonderie) ;
  • faciliter le déplacement et l'accessibilité de la gare aux personnes à mobilité réduite par la création d'une rampe parallèle à la piste cyclable sous les voies ferrées associée aux ascenseurs déjà existants dans le passage souterrain SNCF ;
  • aménager un espace paysager au niveau du passage à niveau actuel pour créer une véritable porte d'entrée Sud de la ville de Molsheim.

La mise en service de la tranchée couverte est prévue au printemps 2019. Des travaux de finition, comprenant notamment les aménagements paysagers, se dérouleront entre le printemps et l’automne 2019.

Situer le projet : voir la carte.

L’organisation des accès, du stationnement et des circulations pendant les travaux

Les travaux de suppression du passage à niveau dureront de juin 2017 au printemps 2019. Ils auront des incidences sur les circulations routières, les circulations douces, les accès et le stationnement.

Durant le chantier, les circulations et accès s’organiseront selon les principes suivants :

  • l’accès à la gare de Molsheim sera maintenu pendant les travaux ;
  • le passage souterrain et les trois ascenseurs resteront ouverts et utilisables : ils permettront aux piétons et aux personnes à mobilité réduite d’accéder à la gare mais aussi de traverser les voies ferrées pour se déplacer d’un quartier à l’autre ;
  • les accès aux commerces seront maintenus – certains d’entre eux seront restreints ;
  • des déviations seront mises en place pour les flux routiers. Les itinéraires précis sont en cours de définition par le Conseil départemental du Bas-Rhin et la Ville de Molsheim. Ces déviations feront l’objet d’une communication et d’une signalétique spécifiques.

En termes de stationnement :

  • la capacité du parking voitures côté centre-ville sera réduite pour l’installation de la base travaux (zone vie des entreprises de travaux) à partir du 19 juin 2017 et jusqu’à l’automne 2019 ; d’autres espaces de stationnement pour cette période sont à l’étude aux abords de la gare ;
  • les cyclistes pourront utiliser les abris à vélos présents de chaque côté des voies ferrées : l’abri à vélos côté centre ville nouvellement installé et l’abri à vélos situé à côté du bâtiment voyageurs.

Les travaux nécessiteront également des modifications des horaires des circulations des TER lors de périodes de vacances scolaires de l’été 2017 et de l’hiver 2018, sans fermeture de ligne.

Toutes ces informations seront précisées au fur et à mesure et communiqués sur ce site.

Un financement partenarial

Le coût total du projet est estimé à 22,4 millions d’euros hors taxes aux conditions économiques de janvier 2014. Le financement est réparti entre les partenaires de la façon suivante :

  • l’État et SNCF Réseau : 50 % ;
  • le Conseil départemental du Bas-Rhin : 20 % ;
  • la Région Grand Est : 20 % ;
  • la Ville de Molsheim : 10 %.